Trip #2: South America

Rechercher

ET NOTRE SPECTACLE ALORS ? (FR)

Mis à jour : 20 janv. 2019


En quoi consiste-t-il ?


C’est un spectacle familial de 30 minutes environ où chacun de nous 5 tient un rôle. Il est fait avec des enfants et plutôt pour un public d’enfants. La performance allie danse, chant, accordéon, magie, acrobatie, théâtre, cirque… et traite du thème du voyage et de la rencontre. Pour la première présentation, il a fallu trouver un nom de spectacle pour les flyers. Ce sera, “Viaje de Encuentros” ! (= voyage de rencontres) On pourrait aussi l’appeler “La Maleta” (= la valise), car celle-ci tient un rôle prépondérant dans l’histoire. Nous avons écrit et crée le spectacle nous mêmes, tout au long de la route durant notre road trip en Amérique du Nord. Nous sommes partis des envies et des compétences de chacun. Une (excellente) metteur en scène québecoise, Mathilde Lagabrielle, nous a aidés à Montréal pour affiner notre jeu d’acteurs. Grâce à un appel aux dons, nous avons pu financer cette aide professionnelle ainsi qu’acheter un peu de matériel.

Merci encore aux nombreux et généreux donateurs !! Une surprise vous attend ….




Ce qui est intéressant, c’est que le spectacle, laissant beaucoup de place à l’improvisation, est évolutif. Il est facile d'accès et parlant pour des enfants de tout horizon. Il peut se jouer dedans, mais à l'extérieur c’est plus adapté. Il y a très peu de paroles, donc tout le monde peut le comprendre. On le joue principalement en espagnol, mais on peut le faire en anglais et en français également. Un spectacle international en quelque sorte. Plus nous le jouons, plus nous prenons confiance et plus le plaisir est grand ! Comme toute prestation scénique, il y a un peu de trac. Cela nous apprend à nous dépasser. Nous l’avons joué dans la rue, mais bizarrement cela est moins impressionnant de le présenter devant des inconnus. Les enfants ont bien aimé l'expérience de passer avec le chapeau, car l’argent récolté était pour eux. Le but n’est pas de gagner de l’argent mais de partager quelque chose (une émotion, un projet culturel..), créer un échange, une rencontre avec le public. Et ça fonctionne !!


Pour le moment, nous avons présenté notre spectacle familial 6 fois, ou plus véritablement 5 fois car une fois, à Cusco, comme vous allez le découvrir, cela s’est soldé par un échec.


Spectacle #1: 16 Octobre 2018, à Porongo (près de Santa Cruz, en Bolivie) à la “Orilla”


La Grande Première : Allez, on se lance !


La Orilla de Porongo est un restaurant/camping/lieu d’accueil, tenu par Stéphane et Violaine, famille française installée en Bolivie depuis presque 5 ans, avec leurs deux fils Ilan et Esteban. Tous les mardis après-midi, ils invitent les enfants de Porongo pour jouer ensemble et profiter de leurs infrastructures (piscine naturelle, terrain de volley, pétanque..). Une mission culturelle et éducative qui leur tient à cœur. Ils organisent aussi des après-midis jeux, des projections de films et ont ouvert leur propre bibliothèque où les enfants peuvent emprunter des livres. Nous avons présenté notre spectacle pour la première fois, lors d’un de ces mardis, devant une vingtaine d’enfants plus quelques adultes. Bien sûr, pour une première, nous avions un peu de pression. Il y a eu quelques ratés, mais le spectacle a semblé avoir été apprécié. Le lieu et le contexte étaient parfaits pour se lancer. Merci beaucoup Stéphane et Violaine pour l’accueil et merci de nous avoir donné confiance par des retours bienveillants lors de la répétition générale.



Spectacle #2: 24 Octobre, à Copacabana, en Bolivie, sur la place centrale du village


Dans la rue, même pas cap !


Nous nous sommes placés sur La Plaza 2 Febrero, magnifique place, juste devant un grand kiosque. Prêts à jouer dans la rue, devant les passants, pour de vrai! Plus d’une soixantaine de spectateurs ont défilé. Au milieu du spectacle, de nombreux lycéens se sont arrêtés car cela correspondait à la sortie des classes du lycée voisin. Même pas fait exprès! A la fin, nous sommes passés avec le chapeau. Les enfants ont gagné 65 bolivianos (l'équivalent de 10 dollars, mais ce qui fait déjà beaucoup ici). Trop contents ! Plusieurs personnes ont demandé à prendre des photos avec nous. C'était assez inattendu car nous ne sommes pas des stars, mais pourquoi pas. Tous, nous ressentions l’envie de rejouer dans la rue car l'exercice était plutôt amusant finalement….




Spectacle #3: 30 Octobre, à Cusco, au Pérou sur la Place San Blas


Quand ça veut pas !


Encore une fois, un super lieu pour jouer. Une très belle place, très passante, juste à côté d’une fontaine et d’une magnifique église. C’est important de trouver un lieu agréable où l’on se sent bien pour se produire !! Surtout, notre auberge est située à 200m… Les costumes sont mis, les filles sont maquillées. Nous installons tout notre décor, mettons au point quelques réglages de dernière minute et attendons Emilie, une copine voyageuse française que nous avons croisée plusieurs fois depuis la Bolivie. A la place, c’est un agent de police qui pointe le bout de son nez…..Il nous apprend que c’est interdit de jouer sur cette place car il faut une autorisation municipale et il ne peut nous laisser jouer car il y a des caméras partout. Nous le savions pour la Place des Armes et d’autres places plus centrales de Cusco, mais nous ne nous doutions pas qu’il fallait une autorisation pour celle-ci. Voyant notre déception, il nous propose de jouer sur une autre petite place non-loin (au Mirador) où certains touristes aiment s’aventurer. Le policier pense que ça ne devrait pas poser de problèmes. Nous rangeons tout, montons au mirador. Le lieu est sublime, on domine Cusco mais il n’y a pas foule. On croise un gardien qui nous apprend qu’ici non-plus ce n’est pas possible sans permission municipale. Il y a également des caméras qui scrutent la place. Définitivement, Cusco est une citadelle trop bien gardée pour nous, on abandonne. Un peu déçus et à la fois soulagés. Cela demande beaucoup d'énergie de se mettre en scène, donc quand ça ne peut pas se faire, c’est plus facile finalement !




Spectacle #4: 6 Novembre, près de Guayabo (30 km de Lima), au Pérou à l'orphelinat "Villa Martha"


C’est pour vous….


C’est un orphelinat où les sœurs de Point Cœur, que nous avons visitées se rendent souvent. Plus d’une centaine d’enfants de 2 à 13 ans sont accueillis ici, certains sont abandonnés et d’autres voient encore leurs parents le week-end. C'était un vrai honneur et un vrai bonheur de jouer notre spectacle pour eux. Amener une animation dans un orphelinat, partager des émotions, se bousculer un peu pour des enfants dans le besoin, notre projet prenait tout son sens. Les sœurs nous ont confié que c’est important pour ces enfants, même si c’est difficile pour eux, de voir des enfants avec des parents, de voir une famille unie. Touchant!

Nous avons joué dehors, dans de bonnes conditions, devant 70-80 enfants, plus une dizaine d’adultes et un chien. La représentation avait lieu après l'école, mais le public était très réceptif. Nous avons vu beaucoup de sourires chez les enfants, beaucoup de joie. Après les enfants ont pu essayer l'accordéon, les diabolos, les balles de jonglage... Comme toujours, Amic a été intégré dans un match de foot. Tandis que Méline jouait au volley. Naia faisait la grande sœur avec une petite de 4 ans, Cathy, qu’elle avait pris d’affection. Nous avons ensuite organisé des jeux avec ceux qui voulaient (épervier-chasse, 1-2-3 Soleil …). Les enfants ont demandé aux nôtres d'écrire leurs prénoms sur leur bras, puis inversement (autographes réciproques). Après quelques heures, il a fallu partir. Le cœur un peu gros, mais contents de ce moment de partage.



Spectacle #5: 7 Novembre, à Lurin (30 km de Lima), au Pérou à l'orphelinat "Rayo de Luz"


Un petit havre de paix.


Cet orphelinat est aussi un lieu d'accueil que les sœurs de Point Cœur connaissent bien. Il est géré par une organisation catholique italienne et tenu par une famille italo-croate qui vit ici depuis longtemps. Le centre accueille une cinquantaine d’enfants de 2 à 18 ans et il s’en dégage une paix, une sérénité et beaucoup de bienveillance. D’anciens enfants orphelins sont restés et sont devenus à leur tour des éducateurs, c’est ainsi que beaucoup de jeunes volontaires travaillent ici. Les enfants sont très entourés et on ressent beaucoup d’ondes positives. Nous avons joué le spectacle devant environ 25 enfants de 3 à 12 ans et une dizaine d’adultes. Les collégiens et lycéens n'étant pas encore rentrés de l'école. Les conditions étaient encore une fois idéales; enfants assis sur des petits gradins, grand soleil, public réceptif et respectueux... nous étions encore plus à l’aise, laissant plus de place à l’improvisation. Après, le spectacle, les enfants ont joué avec les diabolos, nous leur avons expliqué certains tours de magie, Amic était encore intégré dans une nouvelle partie de football. Puis, tous sont allés se laver et bien s’habiller dans leurs chambres respectives, afin de se retrouver pour la messe du mercredi, à laquelle nous étions aussi invités.



Spectacle #6: 29 Novembre, près de Puyo, en Equateur à l'Ecole de la communauté Quechua “Las Vencedores”


Sans pression !


Cette communauté Quechua se trouve très près du village Porvenir où nous avons fait un volontariat chez Henry, Marcolina et Geronimo. En effet, le matin dès 8:30 munis de nos sacs et valises, nous avons marché 15 min par des petits chemins affrontant la pluie et la boue pour arriver au hameau Las Vencedores (=les vainqueurs). Nous avons joué dans une petite salle d'activités attenante à la salle de classe, qui leur sert aussi de préau quand il pleut, devant la vingtaine d'élèves de 6 à 10 ans de l'école. Du fait des conditions météo, de l’heure matinale, du fait que la représentation s’est décidée la veille au soir...nous nous sommes mis beaucoup moins de pression. Et cela a été bénéfique car finalement on s’amuse autant (voire plus) et c’est aussi l’occasion à chaque fois d’essayer des choses nouvelles, d’interagir différemment avec le public qui a beaucoup ri tout au long du spectacle. Une famille tchécoslovaque (Lucie, Anna et Yann) qui passait aussi la nuit dans la même communauté a pu profiter du spectacle et nous a fait des retours qui nous ont beaucoup touchés. La maîtresse nous a aussi beaucoup remercié et a avoué que c'était la première fois qu’un spectacle était donné dans l'école. Cette fois-ci, nous ne sommes pas restés pour jouer avec les enfants car une longue journée nous attendait, et puis les enfants devaient aussi retourner aux études...



Il nous reste 1 mois et demi, et nous espérons le jouer encore quelques fois.

Merci encore à tous ceux qui nous ont aidés et soutenus.


Un merci plus particulier à ceux qui ont participé à notre campagne de crowdfunding:


Jean Dujardin, Lia Besset, Don Diego De le Vega, Agnès Barbier, Fantin Curtet, Mathilde Dalon and Jeasic, Nath et Laurent Schwoerer, Richard Guyot and Sandrine Labruyere, Lulu and Benoit Marjollet, Delphilo Bristiel, Miki Jensen, Alex and Alexia Mur, Marie and Damien Farret, Cécile and Fred Cassan, Mag and Erwan Faure, Therese and Jim Powers, Ellen and Paul Peixoto, Nahoé Curtet, Steph Mass and Fab Salab, Alex and Rouby Yacoub, Marion and Malou, Jean Pull, Cacou and Tullio Rizzato, Nadia Canderan and Manu Seraille, Marielle and Pierre Cazenave, Hélène Roux, Mani Dalon, Romain Vanpeene and Sandra Quintin, Stéphanie Ray, Christel and Roland Dalon, Hélène Marchand, Isabelle West, Berengere and Benoit Riffaud, Denden Alcantara, Stephanie Widmer and Jean Bono, Marie-Maud and Romain Freton, Mehrnia Family, Anne-Sophie and Jean-Francois Gueguen, Paula and Julien Zigliara, Gladys Venturelli, Christophe and Fabienne Louis, Cécile and Jean-Philippe Boutier, Lisouche Bernard and Cyr Rajon, Jack Aacker, Claudine Parloff and Roger, Marc and Colette Besset, Audrey Poirette, Cathy Mur, Mallory and Teddy Millot, Bénédicte and Michael Faure, Matthieu B7 & co, Seb and Cathy Gautier, Javier Bernal, Valerie Xiberras, Myriam and Fabrice Meunier, Axelle and Gerry Sandt, Tilda and Patrick Benyacar, Francoise and Michel Bouyneau, Su Nguyen, Jean Friedman, BDG and Fabienne, Delcros family, Dexter Peixoto, Agnès et Nono Chazotte, Mike X, Bernard and Geneu Palazy, Lionel Subra and Cathy Ronchini, Peixoto Again


En espérant n'oublier personne ...


MERCI !



The Show Must Go On !




© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com